Maintenir l'engagement des apprenants à l'ère numérique

Cambridge définit l’engagement comme ” le processus qui consiste à encourager les gens à s‘intéresser au travail d’une organisation, à un cours, à une stratégie de marketing, etc.  L’engagement peut être décrit comme une mesure de la participation d’un élève au processus d’apprentissage dans le contexte de l’éducation. Il s’agit de la façon dont ils se connectent avec l’enseignant et leurs camarades de classe. En bref, le niveau d’engagement des étudiants est un indicateur solide de la probabilité d’une expérience d’apprentissage réussie.

Chez ELAM, nous pouvons mesurer l’engagement via notre LMS (Learning Management System) LearnCube. On y aborde cette question selon les quatre étapes ci-dessous:

  1. Positivité – accroître son énergie, par exemple en accueillant le participant chaleureusement, en étant amical,  car la relation est le vecteur de l’apprentissage.
  2. Personnalisation – faire en sorte que le contenu soit centré sur le client et adapté à ce qu’il fait au travail (par exemple : un courriel, une présentation, la préparation d’une discussion importante, )
  3. Le ton et le rythme – vous devez constamment ajuster le ton et le rythme pour vous assurer que les participants apprennent dans une classe Certains apprennent rapidement et d’autres ont besoin de plus de temps, utilisez donc des activités comme le travail en binôme, jumelez les forts aux moins avancés et créez des salles de repos.
  4. Partenariat – prendre l’habitude d’enseigner aux élèves à prendre leur apprentissage en contrôle. Apprenez-leur à être leurs propres tuteurs en analysant ce dont ils ont besoin pour apprendre plus Par exemple : comment organisent-ils leur nouveau vocabulaire, que font-ils des nouvelles structures grammaticales apprises, etc.

Dans une classe virtuelle, certains élèves sont prêts à contribuer, mais ils ont peur de parler. Il peut être difficile de faire participer aux discussions des élèves qui hésitent à s’exprimer, qu’ils soient introvertis, qu’ils réfléchissent longtemps avant de s’exprimer ou qu’ils passent une mauvaise journée.

De nombreux formateurs nous ont dit qu’il était devenu plus difficile d’encourager les étudiants à participer lors de l’apprentissage à distance. Les plateformes numériques peuvent exacerber les obstacles à la communication en rendant difficile à déterminer le moment où il faut parler, par exemple, ou à comprendre certains points mineurs, mais cruciaux du discours, comme le langage corporel  et les expressions faciales d’une personne.

Voici les stratégies que nous avons trouvées en parcourant le web :

A. La classe synchrone

Certains enseignants ont affirmé avoir converti les tactiques traditionnelles de discussion en classe en « chats » vidéo en direct pour un apprentissage synchrone, tandis que d’autres ont trouvé que les outils numériques contribuaient à renforcer la participation en classe.

 

  • Utilisez le « chat » pour vérifier la compréhension.
  • Retournez votre classe pour stimuler une discussion plus
  • Utilisez les salles de réunion pour le travail en binôme.
  • Utilisez le tableau blanc et demandez aux élèves de l’utiliser
  • Temps de parole devrait être plus élevé pour les apprenants que le formateur.

B. Quelques stratégies asynchrones

Bien que certains enseignants – et étudiants – aient déclaré que les discussions synchrones étaient plus attrayantes parce qu’elles imitaient une salle de classe traditionnelle, de nombreux éducateurs ont trouvé que les discussions asynchrones étaient plus équitables parce qu’elles permettaient aux étudiants ayant une faible bande passante, des contraintes d’horaire ou une gêne à s’engager avec l’ensemble de la classe, de participer.

  • Les groupes de discussion en ligne sont un excellent moyen de mettre en pratique de manière anonyme ce que vous apprenez en
  • Des outils collaboratifs en ligne comme Padlet pour créer des tableaux de remue-méninges, des cartes pour  le vocabulaire, des dialogues d’affaires collaboratifs, des histoires, etc. 
  • Utilisez l’outil de messagerie de votre LMS de manière créative : envoyez des énigmes linguistiques, des blagues, de petites tâches d’écriture, etc.

 

Publications similaires