Créer un plan d'auto-apprentissage des langues qui fonctionne!

guideLes raisons qui nous poussent à apprendre une langue étrangère sont différentes mais toutes valables : que ce soit pour des raisons personnelles, professionnelles, études ou tourisme, parler une langue étrangère contribuent à développer notre esprit, enrichir notre vision de la vie et à élargir nos horizons. « Apprendre une langue, c’est avoir une fenêtre de plus pour regarder le monde. » proverbe chinois. À l’âge adulte, ce projet est certainement exigeant, une nouvelle tâche qui vient s’ajouter au grand nombre de responsabilités déjà existante. Cela dit, il n’est pas impossible de mener ce projet à terme et de finir par s’approprier la langue cible. Chez ELAM, nos professionnels linguistiques sont toujours présents pour vous aider à concrétiser votre rêve dans les meilleurs délais possibles et de la manière la plus flexible et adéquate qui soit! Notre grande sélection de cours adaptés à vos besoins et à vos disponibilités, jumelés à nos ressources offertes exclusivement à nos apprenants sont l’outil parfait pour réaliser votre projet linguistique. Parallèlement, vous devez investir un effort personnel dans votre propre formation. Pour ce faire, une feuille de route et un plan rationnel sont primordiaux. Pensez toujours au pourquoi ? Pourquoi voulez-vous apprendre cette langue ? Quels sont vos objectifs ? Vos motivations ? Ne perdez pas ces raisons et objectifs de vue, à chaque fois que vous vous sentez découragés ou débordés, revenez-y!
Comment donc créer une méthode d’auto-apprentissage qui fonctionne?
Tout d’abord, Vous devez examiner votre emploi du temps, vos motivations, votre style d’apprentissage et bien d’autres choses encore, avant de mettre au point un plan d’étude des langues qui vous plaise vraiment. Un plan que vous aimez. Vous avez peut-être envie d’étudier autant que possible pour atteindre vos objectifs plus rapidement, mais vous perdrez très vite votre motivation si vous ne prenez pas le temps d’adopter un mode de vie équilibré. Soyez rationnel mais concentré sur votre objectif.
  1. Déterminez un objectif temporel mais raisonnable.
  2. Fixez-vous un objectif hebdomadaire ou mensuel, mais veillez à travailler quotidiennement.
  3. Déterminez quel type d’apprenant vous êtes; cela vous aidera à comprendre vos forces et vos faiblesses. Notez qu’il existe plusieurs différents types; voici les quatre suivants les plus importants ainsi que des trucs et astuces pour chaque type :

I. Visuel

    • Utilisez des flashcards pour apprendre de nouveaux mots.
    • Essayez de visualiser les choses que vous entendez ou qu’on vous lit.
    • Notez des mots-clés, des idées ou des instructions.
    • Dessinez des images pour expliquer de nouveaux concepts et expliquez ensuite les images.
    • Attribue un code couleur aux objets.

II. Auditif

    • Utiliser des flashcards pour apprendre de nouveaux mots ; les lire à haute voix.
    • Lisez à haute voix des histoires, des devoirs ou des instructions.
    • Enregistrez-vous en train d’épeler des mots, puis écoutez l’enregistrement.
    • Étudiez de nouveaux documents en les lisant à voix haute.

III. Verbal (Linguistique)

    • Utiliser des flashcards et les disposer en groupes pour montrer les relations entre les idées.
    • Tracez les mots avec votre doigt pour apprendre l’orthographe (finger spelling).
    • Vous arrive-t-il de structurer fréquemment des  » formules  » de grammaire ?

IV. Solitaire (Intrapersonnel)

    • Musique : playlist
    • Chaînes Youtube – podcasts : sur des sujets qui vous intéressent et que vous écoutez normalement dans votre langue.
    • Regarder des émissions sur Netflix
progressLes ressources disponibles pour les apprenants en langues prennent aujourd’hui de nombreuses formes. On trouve de tout, des manuels à une grande variété d’application tels que Duolingo et Fluent U. Soyez réaliste quant à l’ampleur de vos progrès. Si vous n’avez jamais appris une langue, cela sera plus long pour vous que pour quelqu’un qui l’a déjà fait. Les bons progrès sont différents pour chacun. L’expérience compte. Ne comparez pas vos progrès à ceux de quelqu’un d’autre. Si d’autres l’ont fait, vous le pouvez aussi !

Publications similaires