Cinq façons d'améliorer la formation linguistique

de votre entreprise

Lorsqu’il s’agit de développer une main-d’œuvre multilingue et multiculturelle, la stratégie est essentielle. Nous avons élaboré un guide rapide pour aider votre service de formation à tirer le meilleur parti de la formation en langues étrangères.

Dans le monde des affaires global d’aujourd’hui, une équipe multilingue est un atout important. Nous examinerons quelques-unes des façons pour profiter de la formation linguistique dans votre organisation, alors que de plus en plus d’entreprises cherchent à diversifier leur personnel en mettant en place des programmes internes de formation en langues étrangères.

1. Expliquez les avantages à vos employés

L’apprentissage d’une langue seconde pourrait être une tâche exigeante et chronophage, et tous les membres de votre personnel ne sont peut-être pas prêts à assumer des responsabilités supplémentaires. Avant de demander aux employés de consacrer du temps à l’apprentissage d’une nouvelle compétence, informez-les des avantages potentiels de parler une autre langue, qui vont d’une meilleure réalisation des objectifs de l’entreprise à l’avancement de leur carrière et de leurs aspirations personnelles.

L’organisation d’un séminaire informel pourrait vous donner l’occasion à la fois d’inspirer les candidats potentiels et de réfléchir avec eux à la meilleure façon d’organiser les sessions. Dressez une liste d’objectifs et veillez à ce qu’ils soient clairement énoncés.

2. Mesurer les progrès de l’apprentissage

Dressez un tableau détaillé de votre personnel et de ses capacités actuelles avant de décider de l’orientation de votre formation linguistique interne. ELAM propose une évaluation rapide et sans engagement qui vous aidera à organiser des sessions et à répartir le personnel dans des groupes appropriés, tout en vous donnant une idée de l’ampleur du chemin à parcourir.

Les évaluations prendront la forme de questions écrites, orales ou à choix multiples, ainsi que d’une évaluation approfondie des besoins de chaque employé. Si vous avez recours aux services d’ELAM pour la formation vos employés, nous serons en mesure de vous recommander le type d’évaluation préliminaire qui vous convient le mieux.

3. Fournir une formation spécifique à l’emploi

Assurez-vous que le matériel du cours est pertinent pour le travail professionnel de chaque apprenant. L’anglais pour les avocats, le français pour les comptables ne sont que quelques exemples de matériel linguistique à des fins spécifiques. Les candidats apprendront comment leurs nouvelles compétences linguistiques peuvent être utiles au travail après avoir participé à des leçons et des exercices qui enseignent l’étiquette au travail, les termes commerciaux standard et la terminologie. Des jeux de rôle et des mises en situation les aideront à acquérir des compétences telles que la rédaction de courriels et la participation à des vidéoconférences.

4. La structure est essentielle 

Réfléchissez à la manière dont le cours est structuré et dispensé – recevoir une quantité excessive d’informations d’un seul coup peut être décourageant pour n’importe qui. Les employés resteront motivés si le contenu est décomposé en morceaux digestes et de taille réduite. Les deux parties auront l’occasion de revoir les domaines d’étude qui nécessitent le plus d’attention.

Si vous devez former un grand nombre de personnes, envisagez de les répartir en départements et de créer des groupes en fonction de leurs compétences linguistiques. Il est démotivant pour tout le monde que des étudiants avancés étudient aux côtés de débutants : les étudiants de niveau supérieur ne pourront progresser assez rapidement, les étudiants de niveau inférieur se sentiront dépassés et il est difficile pour le formateur de gérer les attentes de la classe.

5. Donner et recevoir des rétroactions en retour

Organisez régulièrement des séances d’évaluation avec les employés pour suivre leur évolution et les motiver. En conservant une trace écrite des progrès et des critiques des apprenants, il est plus facile pour toutes les personnes concernées de reconnaître leurs points forts et leurs limites, et les employés disposent d’un espace confidentiel où ils peuvent donner leur avis sur le processus d’enseignement.

En conclusion, gardez à l’esprit que c’est en forgeant qu’on devient forgeron. Intégrez la nouvelle langue dans le travail quotidien en demandant aux stagiaires de converser dans la nouvelle langue à des moments appropriés : lors des réunions d’affaires ou la correspondance interne, par exemple. Bien que cela prenne du temps et que des erreurs soient possibles, le fait d’offrir aux employés la possibilité de mettre en pratique leurs nouveaux talents peut les amener à développer leurs compétences et leur confiance plus rapidement. Cela signifie également que les employés auront le sentiment que la culture de formation de votre entreprise est enrichissante et positive !

Publications similaires